Comment transformer une différence en force?

Est-ce que vous voulez connaître la magnifique histoire de Winnie Harlow ?

Winnie Harlow est une Canadienne de 26 ans qui est atteinte de vitiligo. Le vitiligo est une maladie auto-immune qui provoque une dépigmentation de la peau. Concrètement, les personnes qui ont le vitiligo ont des taches blanches plus ou moins grandes sur la peau.


Winnie Harlow a une forme spectaculaire de vitiligo. Elle est d'origine Jamaïcaine. Non seulement les taches blanches sont très visibles sur sa peau. Mais aussi, ces tâches sont présentes sur tout son corps et sur son visage. Un look différent.


Savez-vous quel est le métier de Winnie Harlow avec son look différent ?

Secrétaire ?

Bibliothécaire ?

Est-ce qu'elle occupe un poste à l’abri des regards ?

Pas du tout. Elle est mannequin professionnel et a même joué dans des clips. Nous pouvons la voir notamment dans le clip « promises » de Calvin Harris et Sam Smith vu plus de 177 millions de fois juste sur Youtube.


Une sacrée réussite pour cette personne différente !


Comment, à l'image de Winnie Harlow, pouvons-nous profiter de nos différences pour en faire des atouts ? Comment faire pour que ces différences nous apportent de la confiance en nous ? Et comment éviter que ces différences soient des freins énergivores et qui entraînent une perte de temps à cause de la rumination ?


Si vous vous sentez que vous êtes différents, alors je vous invite à lire la suite de l'article. Et surtout mettre tout de suite en pratique les outils proposés. Déjà, nous allons voir pourquoi une différence peut être vécue comme un frein à notre réussite.


Une différence peut être un frein


Savez-vous comment générer de la sympathie ? Pour paraître sympathique, vous pouvez utiliser l'humour, être serviable, faire preuve d'écoute, être souriant, être positif, être beau… être similaire !


Imaginons que vous deviez aller à un événement où vous ne connaissez absolument personne. Stressant, n'est-ce pas ? Vous y allez et vous voyez plein de monde. Vous, vous êtes un basketteur. Vous voyez des footballeurs, des rugbymen, des coureurs...et vous voyez aussi un groupe de basketteurs. Vers quel groupe allez-vous essayer d'interagir en premier ? Le groupe de basketteurs, oui ? Parce que ce groupe a le plus de similitudes avec vous. Explication avec la méthode CINE. Une personne est similaire, donc a priori moins imprévisible que les personnes « différentes ».


Les personnes différentes ne sont pas similaires au standard, donc plutôt que de générer de la sympathie, elles créent de l’angoisse, du stress. Par exemple, est-ce que côtoyer Winnie Harlow peut me transmettre sa maladie auto-immune ? Nous serions tentés de conclure, qu'il est prudent de se conformer au standard pour se simplifier la vie. Nous aurions plus facilement des amis, un réseau professionnel pour réussir et être heureux.


Cependant, pour être sympathique, l'arme la plus puissante, c'est l’étonnement ! Une différence c'est plus rare que le standard. C'est l'opportunité de surprendre plus facilement, de se distinguer. Par exemple en communication, l'humour est une technique efficace pour surprendre, étonner. Et généralement, les personnes qui ont beaucoup d'humour sont souvent considérées comme des personnes sympathiques.


Une différence c'est une différence. Ce qui va en faire un avantage ou un inconvénient, c'est notre perception de cette différence.

Mesurer plus de 2 mètres peut-être vu comme un inconvénient pour passer les portes, s’asseoir dans un avion ou comme un sacré avantage pour « performer » au basket-ball. Comment faire lorsque nous considérons notre différence seulement comme un frein ? Déjà accepter la situation. Pour accepter la situation, il faut développer 3 points essentiels que nous allons développer.


Avoir un entourage qui nous soutient.


  • Pour savoir qu'une différence peut-être une force, il faut déjà croire que c'est possible. Et notre entourage peut nous créer des croyances en nous. Si notre entourage nous répète inlassablement que notre différence est un frein, alors nous allons le croire. Et inversement. Si notre entourage croît en nous, nous allons aussi le croire. Notre entourage peut aussi bien nous créer une croyance limitante qu'une croyance positive.

  • De plus, si notre entourage nous trouve des exemples de personnes avec la même différence qui ont réussi. Alors, nous serons que c'est POSSIBLE que notre différence puisse devenir un atout. Ces exemples de réussite renforceront notre croyance positive.


Donner du sens à cette différence.


Je vais vous raconter une histoire sur moi. J'ai une différence. J'ai eu un cancer à seulement 35 ans. Dans mon cas, mon cancer, j'aurais pu le voir comme un inconvénient avec toutes les complications. J'ai préféré le voir comme le signal qu'il est urgent de changer pour enfin savourer sa vie. Plutôt que voire mon cancer comme une maladie, j'ai considéré ce cancer comme un ami qui me veut du bien. Un ami qui m'indique que le chemin actuel va directement dans un ravin (cercueil). Cet ami c'était déjà beaucoup manifesté. Et comme je ne l'écoutais pas, il tapait de plus en plus fort (petits problèmes intestinaux, petits problèmes de peaux, puis maladie auto-immune, puis cancer). J'ai choisi de donner un sens positif à cette maladie.


  • Donner du sens à une différence peut être difficile. Si vous avez des difficultés à donner du sens à votre différence, alors vous pouvez répondre à ces questions. Comment cette différence m'a fait grandir ? Qu'est-ce qu'elle m'a appris ? Quelles valeurs m'a-t-elle enseigné ? Quelle leçon j'en ai tiré ?

  • Autre méthode très efficace pour transformer une différence en force. C'est imiter un mentor qui a réussi avec la même différence ou le même type de différence.

  • Ou vous pouvez aussi demander à votre entourage. Qu'est-ce que votre différence vous a apporté comme qualité selon eux ?

  • Enfin, une différence permet d'avoir une vision différente. Une vision différente est un atout pour voir ce que les autres ne voient pas. Par exemple, une personne malvoyante peut développer ses autres sens différemment d'une personne voyante. Sa qualité d'écoute supérieure peut être un atout dans une équipe.

Ne pas avoir honte.


Le point le plus difficile à gérer. La honte est un sentiment d'indignité personnelle. Nous ne sommes pas dignes.

  • Pour commencer, je vous conseille de lister toutes vos qualités. Notre différence est une de nos très nombreuses caractéristiques. Notre différence n'est pas notre SEULE caractéristique. De surligner toutes nos qualités permet d'améliorer son estime de soi. D'avoir une vision positive de soi avant d'aborder cette différence qui crée de la honte.

  • Ensuite, il faut déterminer tous nos points communs avec les autres personnes, même évidents. Surligner tous les points communs permet de se rappeler que quoi qu'il arrive, nous sommes similaires à 99% avec tous les êtres humains de la planète. Encore une fois, notre différence est seulement une caractéristique.

  • Ensuite, se rappeler pourquoi cette différence nous provoque de la honte. Quel événement ou succession d'événements font que cette différence provoque de la honte. Souvent, cette honte est née du regard des autres sur notre différence. Il faut accepter que certaines personnes voient un frein dans notre différence. Pour autant, pourquoi parce que nous sommes différents, nous devrions-nous souffrir ?

Si vous voulez que votre différence soit une force et non un frein, alors vous avez les actions suivantes :

  • S'entourer de personnes qui n'ont pas honte de notre différence. Personne ne fait l'unanimité. Alors, autant certaines personnes vont voir un frein dans votre différence. Autant d'autres vont voir une force.

  • Chercher un mentor avec la même différence qui a su transformer cette différence en atout. Comprendre comment il a fait pour l'accepter.

À souligner que réussir l'étape 2, c'est-à-dire, mettre du sens dans une différence permet de surmonter plus rapidement la honte. Par exemple, de me dire que mon cancer c'est un indicateur. Que je prends la mauvaise direction m'a permis de me voir comme un battant plutôt que comme un malade.


Surmonter la honte est difficile, mais pas impossible.


Pour synthétiser.


Avec cet article vous avez énormément d'outils. Des outils qui permettent non seulement de transformer une différence en force. Mais aussi de créer une nouvelle force pour gagner en vitalité, en concentration et en motivation. Et surtout, une force qui n'est plus un frein énergivore et qui fait perde du temps. C'est à nous d'essayer de trouver le moyen de transformer une différence en avantage.

Nous devons rester notre premier supporteur et croire en nous. Que nous avons le droit de voir notre différence comme une force, même si certains préfèrent y voir un frein. C'est leur choix, pas le nôtre. Et surtout une différence c'est une marque de fabrique qui permet justement de se différencier et de sortir du lot. Une différence qui au lieu de provoquer la moquerie des autres provoquera leur admiration et leur respect. Parce que pas tout le monde est capable de surmonter un tel challenge.




17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout