Stratégie de réussite: Le petit guide de la visualisation.

Il ne faut pas « vouloir » la situation d'un autre. Le fait de désirer la situation d'une autre personne va créer de l’insatisfaction.


Vos désirs n’étant pas assouvis, vous créez un décalage entre vous et l’autre « idéal », et donc un manque et de la frustration. Frustration qui dévore votre énergie. Être envieux est énergivore. Par exemple, vous regardez une chèvre revenir de son périple avec des plantes succulentes. Tout le monde est émerveillé par les plantes. Tout le monde félicite les prouesses de la chèvre. Vous voulez être à la place de la chèvre, être reconnu et apprécié de tous. Bien entendu, ce n'est pas le cas. Vous redescendez de votre nuage. « Bonjour frustration ».


Il faut « visualiser » votre objectif. Vous devez vous imaginer ayant déjà atteint votre objectif.


Voir, entendre, ressentir les vibrations de cette réussite. De la sorte, vous saurez si cet objectif est vraiment le vôtre, et cela sans prendre de risque d’une nouvelle frustration, donc tout en vous respectant. Si vous avez des frissons de plaisir et le sourire avec la visualisation, c’est bon signe. Et surtout, vous créez les vibrations, les émotions tant recherchées et préparez votre cerveau à atteindre cet objectif. Pour reprendre l'exemple, vous devez vous visualiser en ramenant les plantes et tout le monde qui vous applaudit à votre retour.


« Nous devons d’abord croire que notre désir est déjà accompli pour que son accomplissement suive. » Charles F. Haanel

Pour réussir une visualisation :

  • Être calme et détendu pour être dans de bonnes conditions psychiques de visualisation. Si nécessaire, utilisez une technique de respiration pour vous détendre.

  • Vous ne devez pas imaginer quelqu’un d’autre et vouloir être cette personne. Vous ne créerez alors que du désir et de la frustration.

  • Vous devez VOUS imaginer dans une situation en particulier en vous associant à l’image (comme si vous voyez depuis vos yeux) ou bien en vous dissociant (vous vous voyez de l’extérieur). Il est recommandé d’utiliser les deux visualisations.

  • Vous ne devez pas visualiser ce que vous voulez posséder, vous devez visualiser ce que vous voulez être, qui vous voulez être. Dans le cas où vous imaginez tout de même des possessions, imaginez des pensées d’abondances et non de besoins.

  • Utilisez tous vos sens (vue, ouïe, goût, touché, odorat) pour rendre la visualisation la plus réaliste et précise possible. Plus la visualisation est « réaliste » plus le subconscient y croira, ce qui est essentiel pour réussir cette technique.

  • Laissez-vous être imaginatif, créatif.Au moment de visualiser, les croyances limitantes, le conditionnement, le regard des autres vont intervenir et vont limiter nos réelles envies. Éliminez les barrières. On cherche à vraiment à se connecter avec NOS propres ambitions, même si elles paraissent farfelues, trop élevées....L’imagination est plus puissante que la volonté.

  • Il est essentiel de visualiser en utilisant un scénario de réussite. Visualiser que vous méritez sincèrement ce scénario de réussite.

  • La visualisation a un impact positif sur notre cerveau pour qu’il trouve les solutions.

  • Créez une association entre votre visualisation et un objet que vous verrez facilement (sur votre bureau, le porte-clefs…). En voyant cet objet, vous renforcez votre détermination à atteindre cet objectif. Par exemple, je m'imagine lors de mes visualisations avec un bracelet de perles. Du coup, je me suis acheté ce bracelet qui me sert d'ancrage à mes visualisations. Ou, vous pouvez aussi simplement, écrire vos objectifs pour les relire régulièrement. Dans ce cas, il faut écrire les objectifs sous forme d'affirmation. En tout cas, choisissez une solution pour que vos objectifs soient omniprésents.

  • Il est essentiel d’y croire ! Bien sûr, l’objectif ne doit pas être inhumain. Cependant, vous devez tout de même rêver grand, très grand. Et malgré l’immensité de l’objectif et les moqueries de certaines personnes, vous devez y croire sincèrement.

  • Le cerveau ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire. En visualisant votre réussite, vous développez l’émotion de réussir. C’est enthousiasmant et tellement motivant qu’on a envie de continuer !

  • Décidez vraiment d'être ce « vous » du futur. Comportez-vous dès à présent dans l’ici et le maintenant comme ce « vous » du futur se comporterait.

  • La visualisation permet aussi de diminuer le stress. Le stress provient, notamment, de l’inconnu. Visualiser une situation permet de diminuer cette sensation d’inconnu et, du coup, le stress.

  • Comme tout bon outil, pour le rendre performant, il faut l’utiliser régulièrement en toutes occasions et lors des temps d'attente.

  • La visualisation c'est de ressentir une situation et non pas demander cette situation. Quand nous demandons, notre cerveau ressent un manque lié à cette demande. Du coup, au lieu que le cerveau mémorise une situation de succès, il mémorise une situation de manque. Par exemple, votre rêve est de devenir chef d'entreprise. Une bonne visualisation c'est de se visualiser comme un chef d'entreprise qui réussit. Une mauvaise visualisation serait de demander à devenir chef d'entreprise.


Important !La visualisation peut être aussi utilisée pour se concentrer dans une nouvelle activité. Une journée est rythmée par différentes activités et à chaque nouvelle activité, il est essentiel de se concentrer à chaque fois. Pour gagner en concentration et aussi en rapidité de concentration, nous pouvons fermer les yeux et nous visualiser entrain de faire cette activité, l'intérêt de la faire et la réussir. Cette visualisation met du sens à faire cette activité et se projeter à la réussir met le cerveau sur les bonnes rails pour trouver les solutions à son succès.




26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • YouTube
  • Facebook
  • LinkedIn

©2020 par Guillaume Limbert. Créé avec Wix.com