Transformer « problème » en « obstacle »

Mis à jour : 5 août 2020



Généralement, une journée, une semaine, la vie ne se passe jamais comme prévu, il y a souvent des imprévus. Est-ce que vous avez déjà ressenti cette sensation ? Vous avez réglé tous vos problèmes, vous vous détendez. Et là, encore un problème apparaît ! De se dire « ça va jamais s'arrêter ? ». Ou cette sensation après avoir réglé un gros problème et de se sentir capable de faire face à n'importe quelle situation. Et là, la vie vous envoie un problème encore plus gros que le gros problème que vous venez de résoudre. « le sort s'acharne sur moi ».Comment arrêter ce cercle vicieux ? Comment faire pour transformer chaque situation en opportunité ? Comment créer le contexte pour être résilient et toujours gagner un bénéfice à surmonter un obstacle ?


1- Changer son vocabulaire.


Plutôt que de parler de problèmes ou de difficultés, il est essentiel de parler de challenges ou d'obstacles. Les challenges ou les obstacles ne sont pas là pour faire perdre du temps. Ils sont là pour nous faire gagner en expériences, en connaissances, nous faire grandir et évoluer. Ces gains en expériences et connaissances augmentent nos capacités et aussi notre confiance en soi. Gagner en confiance en soi c'est aussi améliorer la gestion du stress.


« Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s'inquiéter. Mais, s'il n'en a pas, alors s'inquiéter ne change rien. » Proverbe tibétain


2- Les possibilités face à un obstacle.


A/ Le faire disparaître ou abandonner. Solution possible, par contre, nous ne profitons pas des gains liés à surmonter un obstacle.



B/ Le faire faire par quelqu'un d'autre. Solution possible, par contre, nous ne profitons pas des gains liés à surmonter un obstacle. De plus, nous augmentons notre niveau de stress, vu que nous augmentons notre dépendance aux autres.



C/ Le surmonter avec tous les gains possibles. Gagner en expérience, repousser sa zone de confort, gagner en confiance en soi, améliorer la gestion du stress, apprendre à nous connaître...



D/ Être dans le déni. Solution possible, surtout quand la douleur est trop forte. Par contre l'inconfort étant toujours présent, difficile d'être complètement épanoui.




Remarque : Dans cet article, je mets l'accent sur surmonter un obstacle pour gagner en expérience, en fierté et ressentir la sensation d'accomplissement. Cependant, les autres options ont aussi leur intérêt ! Par exemple, par rapport à mes valeurs, ma personnalité, mes objectifs, si le moteur de ma voiture casse, je vais faire appel à un garagiste. Je n'ai pas le temps, ni l'envie d'apprendre à réparer un moteur. Ou dans des cas de traumatismes extrêmes, le déni peut être envisagé, car la souffrance psychologique est trop importante dans un premier temps.


3- Comment surmonter un obstacle et transformer chaque situation en opportunité ?


A/ Respirer pour rester calme et analyser la situation.

B/ Il faut se demander comment résoudre ce challenge, surmonter cet obstacle au lieu de perdre du temps et de l'énergie à se plaindre et ruminer. Tout de suite passer à l'action.

C/ Donner un sens à cet obstacle en ayant confiance en la vie. Pourquoi le surmonter ? Qu'est-ce que cet obstacle apporte de positif à le surmonter? Qu'est-ce que la vie veut m'apporter ?


« L' Espoir est un état d'esprit (...) C'est une orientation de l'esprit et du cœur (...) Ce n'est pas la conviction qu'une chose aura une issue favorable, mais la certitude que cette chose a un sens, quoi qu'il advienne. » Vaclav Havel


D/ Acquérir des informations pour savoir comment surmonter cet obstacle. En effet, il est essentiel de voir les points positifs à surmonter un obstacle sans pour autant être aveugle aux dangers et aux difficultés du challenge.

E/ Chercher des exemples de personnes qui ont réussi à surmonter cet obstacle.

F/ Par rapport à l'étape B et C, quelles sont nos forces à peaufiner et nos fragilités à renforcer pour avoir les caractéristiques pour surmonter cet obstacle.

G/ Définir des étapes réalistes et quantifiables pour atteindre l'objectif final.

H/ Mettre en place le processus, le respecter et donner le meilleur de soi-même en étant patient. Donner le meilleur de soi-même avec ses forces et en respectant ses fragilités.

I/ Analyser le résultat. L'objectif est surmonté, alors, bravo, savourer la victoire. Il est essentiel de célébrer la victoire pour montrer au cerveau que Agir = plaisir. L'objectif n'est pas surmonté, alors, il faut récupérer les informations de cette expérience sans se culpabiliser. Grâce à cette expérience, il est possible d'améliorer le processus. Une fois le processus amélioré, il faut recommencer. Faire ce processus, analyse du résultat, amélioration du processus jusqu'à la victoire.


Synthèse: Plutôt que se plaindre d'avoir encore un obstacle, c'est l'opportunité d'apprendre, d'évoluer, de gagner en performances, de grandir.L'important ce n'est pas l'obstacle, c'est surtout le processus qui permet de surmonter cet obstacle.


Par exemple : un loup souffleur s'est planté de région et est venu dans la vôtre. Par habitude, il a soufflé sur le pont qui mène à la cabane du berger qui a alors fini en morceaux. La chèvre peut soit voir la catastrophe soit l’opportunité d’apprendre à clouer des planches pour reconstruire le pont. Plus vous surmonterez des challenges, plus vous développerez votre potentiel, moins vous subirez le C et le N de la méthode CINE (Contrôle faible et Nouveauté). Pour l'exemple, le sens donné peut être de devenir plus autonome en apprenant à faire des travaux et ainsi avoir moins de stress lorsqu'il y a des réparations à effectuer. Comment intégrer un défi imprévu à votre agenda ? Nous verrons plus tard comment préparer votre agenda.



13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • YouTube
  • Facebook
  • LinkedIn

©2020 par Guillaume Limbert. Créé avec Wix.com